2011-2012

Nous avons réédité cette année encore les Journées Découvrir l'Antiquité (anciennement Journées Lycéens) à l’École Normale Supérieure. Un groupe d'étudiants se propose de présenter à des élèves du secondaire, pendant toute une journée, des aspects de l'antiquité gréco-latine en explorant un thème particulier.

Nous accueillons un public très varié : de la sixième à la terminale, des classes de français comme des classes d'option latin ou grec. Nous avons eu le plaisir d'accueillir des élèves de région parisienne et de province. Notre but est de diffuser le plus possible la culture de l'Antiquité, de la faire découvrir à ceux qui n'en entendent pas souvent parler et de partager notre passion avec ceux qui font un peu de latin ou de grec. Nous espérons ainsi toucher des élèves et peut-être assurer la transmission de cette culture.

Nous essayons chaque année de trouver des financements pour offrir le repas à tous les élèves et à leurs accompagnateurs : cette année encore, l'association SEL et la fondation La Ferthé ont soutenu cette initiative et financé les paniers-repas.

Cinq journées (deux en janvier et trois en mars) ont été organisées : nous retrouvons des thèmes déjà explorés les années précédentes (une Journée Homère, une Journée Tragédie grecque, une Journée Comédie antique) et nous créons une nouvelle Journée, la Journée Éloquence latine (qui sera dupliquée). C'est à chaque fois l'occasion de parler littérature, histoire, archéologie, arts, philosophie... et de montrer à quel point l'héritage antique est encore aujourd'hui bien présent. Cette année, la Journée Comédie antique a été réservée aux latinistes et aux hellénistes.

Journée Éloquence à Rome - 9 janvier 2012

Responsable : Guillemette Mérot

Programme provisoire :

La matinée s'articule autour de quatre ateliers. Après la pause déjeuner, les élèves (répartis en tout petits groupes) mettent en pratique leurs connaissances pour rédiger un discours. La journée se clôt sur une projection commentée d'extraits de films. En raison des ateliers très interactifs, nous limitons le nombre d'élèves pour cette journée (80 max.)

Début de la journée : 9h30

Ateliers du matin (25 minutes chacun) :

- L'école de l'orateur (Elisabeth Piazza) : l'atelier revient sur la formation de l'orateur à Rome et les pratiques et les codes de l'enseignement de la rhétorique.

- Une figure d'orateur : le cas Cicéron (Dylan Potage) : l'analyse de ce personnage fondamental de l'éloquence latine permet de comprendre à quel point rhétorique et politique faisait bon ménage à Rome.

- Éloquence et espace public, visite du Forum (Pauline Duchêne) : plus axé sur l'aspect archéologique et spatial, cet atelier fait découvrir les lieux de l'éloquence à Rome.

- Orateur et acteur, le discours comme spectacle (Guillemette Mérot) : cet atelier est consacré à la question de l'actio, aux gestes, tonalités et expressions codifiés employés par l'orateur lorsqu'il prononce son discours.

Atelier de l'après-midi (2 heures) :

De l'inventio à l'actio, atelier de création et d'analyse littéraire. A partir des exercices enseignés dans les écoles de rhétorique antiques et de sujets types de controverse, les élèves sont amenés à créer leur propre discours et à travailler la déclamation. Huit groupes de 10 élèves seront formés pour cet atelier spécifique, encadrés par autant d'étudiants motivés.

En clôture (Guillemette Mérot et Lucas Demurger) :

Projection commentée d'extraits de films mettant en scène des discours (série Rome et Jules César de J. Mankiewicz, 1953)

Fin de la journée : 17h30

Journée Homère - 12 janvier 2012

Responsable : Pierre Cuvelier

Programme :

Trois ateliers ont lieu le matin, trois dans l'après-midi. Avant la pause déjeuner, les élèves sont invités à se regrouper pour assister à des lectures d'Homère. La journée se clôt sur une projection commentée d'extraits de films.

Début de la journée : 9h30

9h30-10h : Introduction à la journée, par Pierre Cuvelier et Lucas Demurger

10h-11h30 et 14h-15h30 : six ateliers par groupes (25 minutes chacun) :

- Archéologie homérique (Thierry Lucas) : Cet atelier établit le lien entre les poèmes homériques et le contexte historique et archéologique qui l'entoure, en mentionnant par exemple la recherche du site de Troie, Iliade en main, par l'archéologue Schliemann, la comparaison entre les palais mycéniens et les palais de l'Odyssée, ou encore les éléments de la civilisation archaïque que l'on voit se dessiner dans le récit des deux poèmes.

- Oralité des poèmes homériques (Mathilde Poczekajlo) : l'atelier présente les conditions dans lesquelles la poésie épique était prononcée, à partir des personnages d'aèdes présents dans l'Odyssée et introduit les élèves aux notions de formules homériques et de poésie improvisée ou progressivement composée. L'atelier se termine par un petit jeu de construction de formules homériques (nouveauté de cette année).

- Le merveilleux chez Homère (Manon Brouillet) : l'atelier revient sur les personnages et les épisodes qui permettent de comprendre le type de merveilleux à l’œuvre dans les poèmes homériques.

- Homère dans l'Antiquité (Myriam Diarra) : cet atelier donne un aperçu de l'importance de la figure d'Homère dans l'Antiquité et de la place fondamentale qu'occupaient l'Iliade et l'Odyssée dans l'éducation et la culture grecques.

- Héroïsme et sentiments dans l'Iliade et l'Odyssée (Mathilde Prévost) : cet atelier présente les conceptions de l'héroïsme mises en avant par les deux épopées homériques, avec les différences, voire les oppositions, qui distinguent nettement les deux figures majeures que sont Achille et Ulysse. Il examine également la mise en scène de l'expression par ces héros de leurs sentiments et de leurs émotions.

- Les réécritures contemporaines d'Homère (Roberto Salazar) : la longue et foisonnante postérité des épopées homériques se poursuit toujours aux XXe-XXIe siècles. Sans prétendre dresser un tableau complet des réécritures de ces poèmes, cet atelier donne quelques exemples d’œuvres récentes qui reprennent, prolongent ou au contraire parodient Homère, dans différents genres littéraires.

Animation de fin de matinée (11h45-12h30) :

Lectures d'Homère (Giuseppe Samoná, Jean Lallot, Odile Mortier-Waldschmidt, avec la participation de Louis de Balmann de l'atelier de métrique Homeros)

(Programme : aperçu de différentes prononciations du grec ancien, puis lecture d'un extrait du chant IX de l'Odyssée)

Animation de fin de journée (15h45-17h15) :

Projection commentée d'extraits de films (Pierre Cuvelier et Lucas Demurger) (Programme : Troie de W. Petersen et O'Brother des frères Cohen.)

Précisions sur la pause repas :

La pause déjeuner a lieu de 12h30 à 14h dans la cour aux Ernests. Le déjeuner est offert aux élèves et aux accompagnateurs sous forme de paniers-repas (sandwich, boisson et dessert). Plusieurs types de sandwiches sont prévus afin de satisfaire aux contraintes alimentaires de chacun.

Fin de la journée : 17h30 maximum

Journée Tragédie grecque - 19 mars 2012

Responsable : Mathilde Poczekajlo

Programme :

Les élèves visitent six ateliers au cours de la journée, trois le matin et trois l'après-midi. Avant le repas de midi, ils assistent à une conférence sur la musique antique. A la fin de la journée, nous leur proposons de rencontrer une chercheuse qui travaille sur la mise en scène de l'Hécube d'Euripide et qui leur montre des extraits de son travail. La journée est centrée sur Hécube.

Début de la journée : 9h30

Ateliers (25 minutes chacun) :

- L'espace théâtral (Laura Favreau) : l'atelier part à la découverte des lieux de la tragédie, des théâtres et de ce que l'archéologie peut nous apprendre à leur propos.

- Politique et tragédie (Aleksi Moine) : l'atelier a pour but de contextualiser les concours tragiques à Athènes et de montrer les liens entre la vie de la polis et des citoyens et le texte tragique.

- Mythe et tragédie ou lecture tragique (Victor Gysemberg)

- Philosophie et tragédie (Guillemette Mérot) : ou comment faire comprendre la mimesis aux élèves.

- Rites et tragédie (Ajda Latifses) : étude de la mise en scène du sacré dans la tragédie et à l'analyse des rites que l'on peut en tirer.

- Tragédie et iconographie (Anne Duchadeuil) : cet atelier propose une lecture d'images inspirées de la tragédie.

Conférence méridienne :

La conférence d'Annie Bélis sur la musique antique a malheureusement dû être annulée. Bonne nouvelle, François Lissarrague (directeur d'études à l'EHESS, chercheur en anthropologie et image dans la Grèce antique) a accepté de la remplacer au pied levé. Dans sa conférence, il présente et analyse des vases grecs et s'intéresse aux rapports entre le vase, son utilisation, les images figurées et le théâtre.

En clôture :

Présentation du travail de mise en scène de l'Hécube d'Euripide par Laure Petit, doctorante et metteur en scène.

Fin de la journée : 17h15

Journée Comédie Antique - 20 mars 2012

Responsable : Mathilde Poczekajlo

Programme :

Les élèves découvrent les quatre ateliers de la Journée dans la matinée. Après la pause déjeuner, ils se retrouvent réunis pour assister à une conférence (sujet à préciser). Pour conclure la journée, ils pourront réviser les connaissances apprises dans la journée en regardant Le Forum en folie, de R. Lester.

Début de la journée : 9h45

Ateliers du matin (25 minutes chacun) :

- La comédie dans la cité (Aleksi Moine) : atelier qui permet de replacer l'institution comique dans le contexte politique athénien.

- La comédie ancienne et Aristophane (Mathilde Poczekailo) : l'atelier analyse les traits propres au comique d'Aristophane et à la comédie ancienne. Les caractéristiques politiques des pièces sont analysées par le biais de quelques exemples.

- Les ressorts du rire (Élodie Romieux-Brun) : cet atelier s'intéresse aux différents types de comique employés.

- L'héritage de la comédie nouvelle chez Molière (Ana Maria Misdolea) : les élèves comparent des extraits de l'Aulularia de Plaute et de l'Avare de Molière et découvrent une des sources d'inspiration de cet auteur.

Conférence de l'après-midi (14h30) :

Intervention de Pierre Letessier (ANHIMA, Paris VII) sur les costumes dans la comédie latine.

En clôture :

Projection du film inspiré de la comédie musicale Le Forum en folie de R. Lester, dont la trame est constituée du montage de plusieurs pièces de Plaute.

Fin de la journée : 17h

Journée Éloquence à Rome - 23 mars 2012

Responsable : Guillemette Mérot

Programme provisoire :

La matinée s'articule autour de quatre ateliers. Après la pause déjeuner, les élèves (répartis en tout petits groupes) mettent en pratique leurs connaissances pour rédiger un discours. La journée se clôt sur une projection commentée d'extraits de films. En raison des ateliers très interactifs, nous limitons le nombre d'élèves pour cette journée (80 max.)

Début de la journée : 9h30

Ateliers du matin (25 minutes chacun) :

- L'école de l'orateur (Elisabeth Piazza) : l'atelier revient sur la formation de l'orateur à Rome et les pratiques et les codes de l'enseignement de la rhétorique.

- Une figure d'orateur : le cas Cicéron (Alexandre Gouverneur) : l'analyse de ce personnage fondamental de l'éloquence latine permet de comprendre à quel point rhétorique et politique faisait bon ménage à Rome.

- Éloquence et espace public, visite du Forum (Pauline Duchêne) : plus axé sur l'aspect archéologique et spatial, cet atelier fait découvrir les lieux de l'éloquence à Rome.

- Orateur et acteur, le discours comme spectacle (Guillemette Mérot) : cet atelier est consacré à la question de l'actio, aux gestes, tonalités et expressions codifiées employées par l'orateur lorsqu'il prononce son discours.

Atelier de l'après-midi (2 heures) :

De l'inventio à l'actio, atelier de création et d'analyse littéraire. A partir des exercices enseignés dans les écoles de rhétorique antiques et de sujets types de controverse, les élèves sont amenés à créer leur propre discours et à travailler la déclamation.

En clôture :

Projection commentée d'extraits de films mettant en scène des discours (série Rome et Jules César de J. Mankiewicz, 1953)

Fin de la journée : 17h30